Résidant depuis mon plus jeune âge à Aubervilliers , j'ai été intrigué en parcourant le livre de monsieur Georges Renoy " Paris naguère - Transport Public" ( hélas aujourd'hui introuvable ) , par une gravure représentant une piste entrainement pour la conduite automobile située dans ma commune , sans autres renseignements plus précis !!! Je me suis mis à la recherche de l'origine et de l'histoire de cette piste " d'auto-école " . Après de multiples recherches j'ai découvert qu'elle appartenait à la Compagnie Générale des Petites Voitures . Je me propose de vous en faire découvrir la passionnante histoire !!!    

      XXC         59062344_p


      La Compagnie Générale des Petites Voitures            

  La Compagnie générale des petites voitures à Paris semble s'être installée sur Aubervilliers en 1898. Cette entreprise fait partie des trois exploitants parisiens de fiacres automobiles . Crée en 1855 à Paris elle exploite principalement des voitures de place hippomobiles à louer à la course ou à l'heure sous la direction de Léon Bézy , ingénieur-directeur et Desjardiins Marc directeur des ateliers . Elle possède de nombreux dépots das Paris ( à l'angle de la rue Championnet et du Bd Ney , rue du Chemin vert , rue Campagne Première , rue Marcadet etc. ) .

       652166_Fiacres_Standing_Alongside_the_Curb_Posters     cgv98a    Fiacre

  En 1897 un nommé Gaston Berardi, promoteur d’idées nouvelles, ramène de Londres à Paris un ̋ Cab électrique ̋ semblable à ceux qui circulent dans la cité londonienne et y obtint un grand succès de curiosité. Ce fiacre est un coupé de dimensions ordinaires qui ne contient qu’un seul siège intérieur assez large pour recevoir trois personnes. Contrairement aux anciens ̋ Cabs ̋ anglais, le cocher est placé à l’avant et dirige la voiture de la main droite par l’intermédiaire d’un volant. De la main gauche, il opère les changements de vitesse. A eux seuls les accumulateurs pèsent 700 kg , soit la moitié du poids total ,voyageurs compris. Ils disposent d’une autonomie de 70 à 80 km et se déplacent à la vitesse qui varie entre 5 et 15 km/heure. Ils peuvent se recharger dans toute usine ou station électrique productrice de courant continu. Séduit par les qualités du véhicule, Mr Bixio directeur de la Compagnie générale des petites voitures, l’adopte aussitôt essayé. Il ne faut pas un an avant que les premiers fiacres électriques roulent à Paris. La "Compagnie générale des voitures" a mis au point un modèle de voitures électriques de série dont l’originalité réside dans le fait que les accumulateurs sont amovibles. Au lieu de les recharger sur le véhicule lui-même, et donc d’immobiliser celui-ci, ils le sont à l’usine. La capacité des accumulateurs est de 135 ampères-heures et permet un trajet de 60 km. Un simple passage par l’usine sur le trajet permet de ne pas interrompre le service.

                           qse

   L’usine est construite à Aubervilliers, 28, rue du pilier, sur un terrain de quatre hectares. Près de l’usine de charge des batteries, un circuit parsemé d’obstacle permet de former les conducteurs. La piste est formée des sections de nature variable : pavés de bois, de grès, macadam, asphalte, bitume, pavés gras… avec des rampes de 5, 8 et 10%. Sur la route des silhouettes de femmes, d’enfants, une poussette, une bicyclette… Les habitants d’Aubervilliers s’en viennent assister , l'œil amusé , aux évolutions des apprentis chauffeurs .  

     ervb     yui_

    « Une piste de 700 mètres fait le tour de ce terrain. Ici elle est plate et en macadam, en pente douce et pavée en pierre, ailleurs pavée en bois et aussi abrupte que la rue des Martyrs, plus loin bitumée et plus raide encore. Çà et là des éclats de verre, menaçants pour les pneumatiques des roues, des tas de bois, des pierres, des ornières. Autant d'écueils auxquels les apprentis chauffeurs, ex-cochers, qui ont abandonné le chapeau de cuir bouilli pour une casquette russe et le fouet pour la roue de direction, apprennent à échapper ; autant de difficultés qu'ils s'exercent à surmonter sous' la surveillance d'un professeur expérimenté Mr Gourdon. C'est au milieu de nombreux passants que les voitures d'apprentissage, d'une forme spéciale, circulent à toute allure, mais il ne s'agit, hâtons-nous de le dire, que de passants en fer battu, des silhouettes maintenues debout par un étai. Toutes les physionomies habituelles du pavé parisien sont là : gros messieurs fumant leur cigare, camelots criant le Paris-Sport, militaires, nourrices avec leur poupon, bonnes d'enfants poussant de petites voitures, et même des chiens. Il n'y a pas jusqu'au cycliste qui ne soit également représenté, quoique "écraseur" lui-même. Nous devons déclarer qu'au cours de la leçon à laquelle nous avons pu assister, fort peu d'accidents se sont produits. C'est d'un bon augure peut-être, en somme, ces exercices joignent-ils l’efficacité à l’originalité » ( Journal l'Illustration du 19 novembre 1898 ) .

                       WCX

                                     Ancien bâtiment administratif 

                                  ( Seul vestige à Aubervilliers de la Compagnie des petites voitures ) 

 Du grand site initial qui comprenait des forges, une sellerie, des ateliers d'entretien, il ne subsiste que le bâtiment administratif datant de 1930. Celui-ci est en R + 2, construit sur des structures en béton apparentes sur le toit-terrasse sous la forme d'un crénelage. Ce bâtiment conçu sur un plan très classique et sans modénature particulière est marquant par sa localisation actuelle. Il est seul au milieu d'un espace en pleine mutation, telle une tour, symbole et témoin du passé industriel. Visible encore il y a quelques années, il à été détruit récemment et remplacé par une construction moderne que l’on peut voir ci-dessous.

                       gnji

                                  Nouveau bâtiment 18 , rue du Pilier        

 Juste retour des choses, non loin de la rue du Pilier , se trouve aujourd'hui un grand dépôt d’autobus appartenant à R.A.T.P, mais la piste d’entrainement pour les futurs machinistes à disparue , sans doute remplacée par des simulateurs de conduite plus adaptés à la circulation d'aujourd'hui !!!