Capture

                                                         Rue Yvonne Le Tac

 

   Loin du Montmartre traditionnel pour touriste , avec son Sacré-Cœur et sa place du Tertre , je vous propose de découvrir l'histoire du Martyrium  de Montmartre situé au 9 de la rue Yvonne Le Tac ( anciennement rue Antoinette ) près de la place des Abbesses . C'est un lieu méconnu qui est pourtant intimement lié à l'histoire de Montmartre.

        La rue Yvonne Le Tac ( ancienne rue Antoinette ) 

   La rue Antoinette , ouverte en 1840 , sur une partie de l'emplacement de l'abbaye des Dames de Montmartre, dont l'entrée se trouvait au numéro 23  , s'est appelée jusqu'en 1879 rue Marie-Antoinette , prénom de la femme de l'un des propriétaires du lieu . Cette rue relie la rue des Trois-Frères à la place des Abbesses et à la rue La Vieuville . Un arrêté du 27 février 1968 la renomma rue Yvonne Le Tac  pour honorer la mémoire d'Yvonne Le Tac (1882-1957) résistante et déportée à Ravensbrück et Auschwitz-Birkenau . Yvonne Le Tac était institutrice et directrice de l'école des filles située au n° 7 de la rue qui porte désormais son nom  .

       P1230791         montmartre_0709_martyrium         P1230793

                                      Rue Yvonne Le Tac                                         Entrée du Martyrium 

 

      Le Martyrium de Montmartre

   La Butte Montmartre, longtemps considérée comme la " Butte Sacrée " est une colline s'élevant à 100 mètres au dessus du niveau de la Seine et à 127 m d'altitude . Selon certains historiens , comme Pillement, elle était autrefois occupée par un temple du Dieu Mars (Mons Martis) et était, étymologiquement le "Mont Martial de Paris". . D'autres , plus tard , en ont fait le théâtre du martyre de Saint-Denis , premier évêque de Paris, vers 250, et son nom a été transformé, sous l'influence de l'église chrétienne, en Mons Martyrum, le "Mont du Martyre". Un temple dédié au Dieu Mercure avait également été construit sur la butte Montmartre . 

              temples-de-mars-et-de-mercure-c3a0-montmartre3

                                       Butte Montamrtre - Temples de Mars et de Mercure 

   La Chapelle des Martyrs ou Sanctum Martyrium, située à mi hauteur de la butte sur l'emplacement d'un ancien "champ des morts", un cimetière de chrétiens persécutés . Ce lieu accueillit d'abord  les ossements de martyrs chrétiens, déposés dans une carrière de gypse désaffectée. Au IXe siècle , une chapelle fut adjointe à ce cimetière au IXème siècle , elle devint des siècles durant un lieu de pèlerinage , refaite en 1134 elle comportait une crypte à laquelle on accédait par un escalier de quinze marches puis un autre escalier de 45 marches, à l'époque déjà effondré, qui menait, disait-on , à un temple romain dédié à Mercure devant lequel Saint Denis fut décapité . En 1133 le Roi Louis VI sous l'influence de sa femme , Adélaïde de Savoie , décida de faire construire à l'emplacement du Sanctum Martyrium un monastère de femmes qui fut occupé jusqu'à la Révolution par l'Ordre des Bénédictines .

       Abbaye_de_Montmartre_plan_du_XVIIe_siecle_01_max       06%20Abbaye%20des%20dames      Yvonne_Le_Tac_rue_5-7_Chapelle_des_Martyrs_par_Israel_Silvestre_41_max

                                                 

                                Grange_Bateliere_&_Porcherons_(Truschet)

                                                      Abbaye de Montmartre                                              

    C’est dans cette chapelle que Ignace de Loyola (1491-1556) et ses compagnons posèrent le premier acte de constitution de la Compagnie de Jésus le 15 août 1534 fondement de l'ordre des Jésuites dont le Pape actuel , François fait parti . Loyola avec ses ses compagnons : le savoyard Pierre Favre , le gentilhomme navarrais François Xavier qu'il avait connu au Collège Sainte-Barbe , Simon Rodriguez , deux anciens étudiants d'Alcala Jacques Laynez et Alphonse Salmeron, un autre Espagnol Nicolas Alonso de Bobadilla, se rend dans la petite chapelle des Martyrs et, après que Pierre Favre , le seule prêtre du groupe ait célébré la messe décide de prêter serment et de fonder l'ordre de la Société de Jésus 

       ignace           Loyola Martyrium           P1050929

             Ignace de Loyola              Création de la Société de Jésus                   François Xavier 

     Voici les vœux qu'ils promulguèrent : " Voeu de pauvreté, de chasteté et de s'embarquer pour Jérusalem ou en quelque pays du monde que ce soit , chez les fidèles et les infidèles et au retour de se consacrer, avec l'aide de Dieu au salut des infidèles non moins qu'à celui des fidèles par la prédication, l'éducation, la confession et l'administration de l'Eucharistie sans recevoir aucune rémunération " . Le Pape Paul III reconnut en 1540, par une Bulle, cet ordre sous le nom de Compagnie de Jésus . Saint Ignace fut canonisé par Grégoire XV le 12 mars 1622. Une église, bâtie en 1855, dans le VIème arrondissement, lui est dédiée , dans l'enceinte d'Etudes des Pères Jésuites . 

         525px-Paul_III_Titien_after_1546              eglise_st-francpos-xavier

               Pape  Paul III                                        Eglise Saint - François Xavier 

    La chapelle, endommagée lors du siège de Paris par Henri IV en 1590 fut rebâtie en 1611 , et au cours des travaux on retrouva un caveau attribué à la tombe de Saint Denis . La Révolution de 1789 entraîna la vente de tous les biens religieux , et la chapelle fut rasée. La plupart des pierres de l'Abbaye de Montmartre et de la chapelle , servirent pour consolider les maisons de la Butte . En 1824, on rechercha en vain l'emplacement de la chapelle du Martyrium. A l'endroit présumé fut élevé en 1869 un oratoire en bois puis en 1887 on édifia une nouvelle chapelle voûtée d'ogives au-dessus d'une crypte . En 1824, on rechercha en vain l'emplacement de la chapelle du Martyrium. A l'endroit présumé fut élevé en 1869 un oratoire en bois puis en 1887 on édifia une nouvelle chapelle voûtée d'ogives au-dessus d'une crypte .

        M       37009065

                                                          Crypte du Martyrium 

   En 1840, l’abbé Le Rebours, curé de la Madeleine et le jésuite Tournesac, s’aidant de plans anciens, retrouvèrent l’emplacement de la crypte . A l'endroit présumé fut élevé en 1869 un oratoire en bois puis en 1887 on édifia une nouvelle chapelle voûtée d'ogives au-dessus d'une crypte . le pèlerinage fut relancé et deux ans plus tard , les soeurs auxiliatrices s’installèrent sur les lieux . Finalement, en 1982, lorsque leurs anciens locaux furent achetés par la ville et annexés au collège Yvonne Le Tac, l’animation de la crypte fut confiée à une Association du Martyrium, créée à cet effet .

                            P1230794

 

    Si vous désirez visiter la la chapelle et la crypte du Martyrum de Saint-Denis , sachez qu'elle n'est ouverte que le vendredi de 15 à 18 heures et les premiers samedi et dimanche du mois aux même horaires . Pour plus de renseignements je vous conseille de téléphoner au 01 42 23 48 94 . A l'occasion  de Saint Ignace ( 31 juillet ) et de Saint Denis ( 9 octobre ) une messe est dite dans la crypte du Martyrium . Ne manquez pas , lors de l'une de vos prochaine promenade à Montmartre d'aller visiter cette crypte , elle en , vaut largement la peine !