Capture   ob_06b395_eglise-saint-francois-xavier

                                                         Église Saint-François Xavier 

  Partons aujourd'hui à la découverte de l'histoire de cette magnifique église bien peu connue des parisiens . C'est  l'église de la paroisse « Saint-François Xavier-des-Missions-Étrangères » dont Mgr Patrick Chauvet est l'actuel curé . Saint-François Xavier-des-Missions-Étrangères existe en tant que paroisse depuis 1842 . Avant la construction de l'église , son lieu de culte était l'actuelle la chapelle des missions étrangères de Paris située rue du Bac.

   Église Saint-François-Xavier 

   Cette église se trouve située 12 , Place Du Président Mithouard dans le VIIème arrondissement .  L'église a été construite entre 1861 et 1874 par Adrien Lusson , puis à la mort de dernier en 1864 par Joseph Uchard . Comme l’église de La Trinité elle possède une façade inspirée de la Renaissance italienne . L'église fut achevée en 1873 (à l'exception de sa décoration intérieure), ouverte au culte en 1874 et consacrée le 23 mai 1894 . 

                                800px-Paris_St_francois-xavier

                                    Chevet de l'église Saint-François-Xavier 

      Le fronton de la façade 

                  SFX08

                              Fronton de la façade de l'église Saint-François Xavier

  Le fronton de la façade représente Saint-François Xavier baptisant les habitants de l'Inde et du Japon œuvre du sculpteur Gabriel-Jules Thomas .

      Saint-François Xavier 

    Sixième enfant de Jean de Jassi, famille de grande noblesse et de petites ressources , il naît en 1506, au château de Xavier près de Pampelune . Il quitte la Navarre pour faire ses études à l'Université de Paris. Il conquiert brillamment ses grades et reçoit une chaire au Collège de Beauvais. A Paris, il partage sa chambre avec un étrange étudiant, âgé de 40 ans, Ignace de Loyola . Au début , François-Xavier supporte mal celui que la pauvreté oblige à résider avec lui . Longtemps il résiste à l'ardeur évangélique de ce nouveau converti, homme de feu , qui répète: « Que sert à l’homme de gagner l’univers, s’il vient à perdre son âme ? » . Conquis, lui aussi, ils prononcent ensemble des vœux, le 15 août 1534 et fondent la Compagnie de Jésus au Martyrium de Montmartre à Pais . Ses membres seront appelés les Jésuites .  

    imagesCAIHWJ20   Regimini_militantis_Ecclesiae

            Ignace de Loyola                                                    Ignace de Loyola et le pape Jules III

  Lorsque le Pape demande des missionnaires pour l'Inde, François Xavier dit simplement: "Eh bien, me voici!" En 1541, il part pour Goa, ville portugaise, qu’il ramène à la Foi. Pendant une dizaine d'années, il travaille à la conversion des Paravers , pêcheurs de perles , près de Ceylan . Son ardeur et les nombreux miracles ont un succès extraordinaire . Pour porter plus loin l’Évangile, il s’adresse plus difficilement aux Musulmans des îles Moluques , puis fonde les premières communautés chrétiennes au Japon . Son désir de faire connaître Jésus-Christ est si grand qu'il projette d'aller en Chine , mais il meurt , le 2 décembre, à l’île Sancian , en vue de la côte chinoise . Canonisé en 1622 , il est avec Sainte Thérèse de Lisieux le patron des missions .

     saint_ignace_de_loyola_et_saint_francois_xavier       15-St-François-Xavier-tableau-14        xavier3

 

                               Body_of_Saint-François_Xavier_Goa_India

             Châsse de Saint-François Xavier à la basilique du Bon-Jésus à  Goa 

        Eglise Saint-François Xavier 

   A partir de Napoléon III , la technique de construction des églises a changé : on construisait une ossature métallique masquée par un revêtement en pierre. Cette pratique avait un triple avantage : l'édifice était très solide , la construction se faisait vite et ne coûtait pas très cher . L'église Saint-François Xavier suit ce nouveau concept . Parmi les 130 églises de Paris, Saint-François Xavier est l'une des plus belles . A la fin du XIXe siècle, elle était aussi l'une des plus riches car de nombreuses donations sont venues accroître son patrimoine en œuvres de grands maîtres , parmi lesquels ont peu citer : Le Tintoret ( " La Cène " conservée dans la sacristie des mariages ) , Lubin Baugin , Henri Lerolle et Benedetto Gennari le Jeune , Pinta , Lucas Giordano et Louis Flachéron .

     800PX-~1              SFX17 

                       La Cène - Le Tintoret                                        Mort de Joseh - Pinta 

     La-Deposition-de-Croix     communion-des-apotres

          Déposition de Croix - Joseph de Ribeira                     Communion des Apôtres - Henri Lerolle 

  Au-dessus du chœur, dans le tympan de l’arcade, une peinture de Romain Cazes commandée en 1874 représente Saint-François Xavier présentant à Jésus-Christ les peuples qu’il a convertis . A gauche , Saint-François Xavier est vêtu d’une soutane recouverte d’un surplis blanc . A droite, quatre personnages -deux asiatiques et deux indiens- composent le groupe des nouveaux fidèles . Sur l’autel originel placé au fonds du chœur, un bas-relief en marbre d’Alfred Lenoir représente la mort solitaire de Saint-François Xavier, survenue sur une plage du Japon, aux portes de la Chine, en 1552 .

                   SFX11

       P1250642   b83f7449ad

                                                       Chœur de Saint-Françoix Xavier 

      P1250693      P1250694

                                                                Saint-Françoix Xavier 

   Parmi les nombreuses chapelles de l'église deux ont retenu tout particulièrement mon intention : La Chapelle des morts des deux guerres mondiales et celle de celle du Sacré-Cœur qui renferme la châsse de la sœur Madeleine-Sophie Barat béatifiée par Pie X, le 24 mai 1908, puis canonisée par Pie XI , le 24 mai 1925 . Elle fonda le 21 novembre 1800 la Société du Sacré-Cœur de Jésus dont l'objet était de développer l'enseignement pour les jeunes filles . Le siège de cette congrégation est occupé aujourd'hui par le musée Rodin . 

   La chapelle des morts 

   Souvenir-de-leglise-chapelle-des-morts     Chapelle_des_defunts-2

   P1250645     P1250646

                                                             Chapelle des morts - Henri Pinta

   La chapelle du Sacré-Cœur 

   P1250677    P1250667

   P1250662    P1250661

                    La chapelle du Sacré-Cœur  -  Châsse de Sainte Madeleine-Sophie Barat 

   Les Vitraux 

   Deux vitraux de style modernes de Marcelle Lecamp ornent l'église Saint-François Xavier : Sainte-Thérèse et Saint-Vincent de Paul datant de 1959 . 

                         P1250725              SFX22

                                 Sainte-Thérèse                      Saint-Vincent de Paul 

     Les grandes orgues 

   Les grandes orgues sont Installés sur une large et spacieuse tribune de pierre dressant une silhouette imposante et très découpée par les saillies des dômes de ses grandes tourelles . L'instrument qui date de 1878 a été construit dans le système tubulaire inventé dès 1866 par le facteur Jacques Fermis . En 1923, MM. Gonzales et Ephrème , appelés à le restaurer, ont revu l'harmonie , étendu à l'instrument tout entier un système tubulaire perfectionné , enfermé les jeux du positif dans une boîte expressive , et apporté diverses améliorations dans le tirage des registres et la disposition des pédales de combinaisons . Cette orgue compte 58 jeux, dont 31 expressifs. Le catalogue de la Maison Cavaillé-Coll indique une intervention de celle-ci effectuée en 1890. Le nombre des jeux qu'indique ce catalogue est cependant identique à celui que nous donne Félix Raugel . Depuis l'orgue a été revu en 1957 par le facteur Müller avant d'avoir été complètement reconstruit en 1993 par Bernard Dargassies. A cette occasion l'instrument fut électrifié et l'ancienne console remplacé par une nouvelle (dans le style américain), dotée de claviers de 61 notes et d'un pédalier de 32 notes .

       P1250678    mmm_orgue_console1

                                                Grandes orgues de Saint-François Xavier

     L'enfant Jésus de Prague 

   Une statue de l’Enfant Jésus de Prague offerte par Mme Marie Chatardova , a été inaugurée en l’église Saint-François-Xavier, à Paris, le dimanche 10 février 2013 . Elle se trouve dans la chapelle Sainte-Thérèse .  L’Enfant Jésus de Prague est l’objet d’une dévotion très populaire dans le monde et tout particulièrement à Prague et attire des millions de pèlerins . La statuette de l’Enfant Jésus en cire, revêtue de tenues brodées par des fidèles en signe d’action de grâce, serait originaire d’Espagne. Apportée à Prague en 1620, elle a été offerte aux Carmélites .  Elle a servi de support à la dévotion envers l’enfance du Christ et a été accompagnée de nombreux faits miraculeux .

        P1250726     P1250732

                                               Statue de l'Enfant-Jésus de Prague 

                              954510_878850_IMG_2740

                                 Monseigneur Chauvet lors de l'intallation de l'Enfant Jésus de Prague 

  Surtout ne manquez pas d'aller visiter cette magnifique église de Paris lors de l'une de vos prochaines promenades dans Paris . Vous pourrez en profiter pour vous rendre au musée Rodin qui se trouve dans le même quartier . Vous pourrez y admirer l'ancienne chapelle de la Congrégation du Sacré-Cœur magnifiquement restaurée et qui abrite des expositions temporaires .  Une bonne journée en perspective !!!