cv 

                                            Qz5Y2S5QaB-chartier3

                                         Le Bouillon Chartier - Rue du faubourg Montmartre 

 

         Le " Bouillon Chartier " 

      Découvrons ensemble aujourd'hui ce pittoresque restaurant aux allures d'antan . Le " Bouillon Chartier " se trouve au fond de la cour du 7, rue du Faubourg Montmartre dans le IXème , non loin de la station de métro " Bonne Nouvelle " . 

   P1110112   P1110114  P1110113

                                 Entrée du " Bouillon Chartier " Rue du faubourg Montmartre 

     Le concept de bouillon, créé par le boucher Pierre Duval à la fin du XIXe siècle, consiste à proposer un pot-au-feu , avec son bol de bouillon bon marché qui se consommait à même le marbre . Camille et Edouard Chartier ajouteront le « beau », en créant des décors d’exception. C’est en 1896 qu’ils ouvrent, au fond d’une cour, le grand " Bouillon Chartier " . Il appliquait des prix très accessibles pour permettre aux ouvriers du quartier de déguster de bons plats copieux et abordables .  L’accès au restaurant se fait par une porte à tambour. L'affluence généralement rencontrée contraint le client à patienter dans la cour intérieure et sous le porche à l'entrée du restaurant et parfois sur le trottoir dans la rue du Faubourg Montmartre ! Le placement en salle se fait sous la contrainte du nombre restreint de places si bien que les tables sont partagées entre clients . 

    P1110172    P1110131

                                                                 Le " Bouillon Chartier "                            

    les garçons en gilet noir , tablier blanc et nœud papillon assurant l’accueil . Pendant le service il n'est pas rare de les voir slalomer dans la salle avec 7 assiettes sur le bras ! Ici pas de chichi , la commande et l'addition sont rédigés à même la nappe en papier blanc ! Mais c’est la salle aux allures de hall de gare qui séduit le client , avec sa grosse horloge , sa verrière , ses baies tapissées de miroirs et sa mezzanine . Le service est continu et le ballet des serveurs , incessant . La brasserie tourne à plein régime et si elle n’est pas le point de rendez-vous des personnalités, Mistinguett , Maurice Chevalier ou encore Piaf et Cerdan s’y rendent régulièrement . Fréhel faillit même racheter le restaurant pour le transformer en cinéma ! jadis , les habitués avaient leur serviette au Bouillon . Ils la prenaient dans un casier numéroté et l'y remettaient en sortant .Les murs sont tapissés de ces petits casiers .

   P1110163       P1110156   P1110155

                                                         Le " Bouillon Chartier " 

    Aujourd'hui , le papier et l'anonymat ont remplacé le tissu et les attentions . Depuis son changement de propriétaire en 2007 ( désormais Gérard Joulie , administrateur de dix autres brasseries à Paris ) on y va plus pour le décor, l’ambiance , les petits prix que pour les plats proches désormais d’une bonne cuisine de collectivité . Cependant, on aime toujours autant l’oeuf mayonnaise le moins cher de Paris , les verres en Pyrex , comme chez soi , et l'hiver le bol de bol se soupe fraîche à 1 euro ! Chartier, devenu une institution, poursuit sa vie trépidante. La queue est permanente dans ce haut lieu touristique de la vie parisienne qui reçoit encore près de 1.100 clients par jour ! Ce restaurant est ouvert tous les jours , le service se termine à 22 Heures , avec une carte proposant de la cuisine française traditionnelle et à prix abordable . La conservation de l'architecture du bâtiment et de la décoration Belle Époque de la salle a permis son classement aux monuments historiques en 1989 . 

   P1110172    P1110170    P1110180

                                                                  Le " Bouillon Chartier " 

     Ne manquez pas de vous rendre au " Bouillon Chartier " lors de votre prochaine promenade . On y mange bien et pour pas cher ! Ambiance garantie !